Jessica GERMANN Naturopathe

Bienvenue au cœur de votre bien-être

Késako le Physioscan®?

Contre-indiqué aux femmes enceintes


« La thérapie quantique s’applique à ramener l’organisme à son point d’équilibre énergétique en lui envoyant un signal électromagnétique infime. Pour ce faire, elle emploie tous types de radiation biologiquement et écologiquement pures.

Elle démontre que chaque cellule porte en elle la capacité de régénérer l’information biologique altérée par la maladie et ceci, en entrant en résonance avec l’énergie apportée. »

Dr Youri Kheffeits, Chercheur en médecine quantique, Médecin russe au centre spatial de Baïkonour


Dans des termes plus simples, le Physioscan® n’est pas un outil de diagnostic. Il est utilisé pour remettre de l’ordre dans les cellules. Ce désordre cellulaire a été créé par une hygiène de vie pas toujours exemplaire (malbouffe, stress, …).

Le Physioscan® détecte, lors d’une séance, les organes et tissus désorganisés. Grâce aux fonctions Ré-information et Méta-thérapie disponibles sur l’appareil, il est possible de remettre de l’ordre dans ce capharnaüm afin de retrouver l'homéostasie.

Il permet également de détecter quel organe ou tissu est fragilisé et à surveiller afin d’éviter une pathologie à venir.


D’où vient le Physioscan® ?


Il a d’abord été créé pour venir en aide aux cosmonautes russes lors de leurs longs séjours dans l’Espace.

En effet, la Russie, ayant de plus faibles moyens financiers que les autres pays en course pour la conquête spatiale, organisait des vols spatiaux plus longs afin d’être plus rentables (le décollage et l’atterrissage étant les plus onéreux).

Ils ont donc créé cet outil qu’est le Physioscan® afin de soulager leurs cosmonautes de pathologies, somme toute bénignes sur Terre mais pouvant les tuer en apesanteur.



Comment se déroule une séance Physioscan® ?


La personne s’installe confortablement face au naturopathe et porte un casque relié à l’appareil. Après avoir décliné son identité précise (nom de jeune fille, différents prénoms et groupe sanguin), le scan peut commencer. Durant ce moment, la personne n’a rien à faire.

Ensuite, le naturopathe analyse les résultats donnés par la machine et applique, éventuellement, une Ré-information et une Méta-thérapie des cellules endommagées ou épuisées. Cela afin de redonner aux cellules défaillantes le chemin de leur fonctionnement optimal.

Après une séance, il est possible de ressentir une légère fatigue ou une augmentation des symptômes des organes ayant été ré-informés. Cela est parfaitement normal et passager, on appelle cela une crise de guérison.

Pour un effet optimal, et selon les pathologies du consultant, il est conseillé de pratiquer plusieurs séances de Physioscan® espacées d’environ trois semaines.

Pourquoi tester une séance Physioscan® ?

Le Physioscan® peut agir sur énormément de pathologies comme l’insomnie, la fatigue chronique, les migraines, les problèmes de peau, de libido, les problèmes respiratoires, la thyroïde, …

NB : Le Physioscan® ne dispense pas d’un suivi médical adapté

Prendre Rendez-Vous

0